Né en 1932 à Paris, Albert Loeb fait ses débuts de marchand de tableaux en 1955, auprès de son père Pierre Loeb, établi alors au 2 rue des Beaux-Arts à Paris 6ème (Galerie Pierre).

En 1956, premier voyage à New York en tant que représentant de la Galerie Pierre. A la suite de deux autres voyages en 1957 et 1958, ouverture de Albert Loeb Gallery à New York, en décembre 1958.

De 1958 à 1966, l'activité de cette galerie sera entièrement consacrée à la promotion de jeunes peintres et sculpteurs parisiens ainsi qu'à la diffusion d'oeuvres d'artistes déjà connus.
Outre ses liens privilégiés avec la Galerie Pierre - dont elle n'est pas une succursale new-yorkaise - Albert Loeb Gallery collabore étroitement avec d'autres galeries parisiennes et notamment avec Louis Carré, la Galerie de France et Claude Bernard. En 1971, fermeture de Albert Loeb Gallery, New York.

En 1966, ouverture de la Galerie Albert Loeb à Paris, au fond de la cour du 11 rue des Beaux-Arts. En 1970, installation au 10 rue des Beaux-Arts et en 1983, emménagement dans les locaux actuels du 12 rue des Beaux-Arts.

La galerie parisienne se développe, constituant une équipe de nouveaux artistes et une clientèle internationale.

Albert Loeb, collectionneur d’art primitif, présente régulièrement, depuis 2000, des objets Bozo et Bambara du Mali. Dans cette activité, la galerie participe chaque année, en septembre, au Parcours des Mondes.